Projet Cartylion
Partageons notre passion Communauté
Catégorie :
Icône Evènements Blog Projet CarTylionÉvènements
Date : 9 avril 2018

Première fois à Tournai, une fois

À la recherche d’un festival pour bien ouvrir la saison 2018, Florian Daguet et la Barenne Fleur du Bois-Remiscent jetèrent leur dévolu sur la 1ère édition de Vapeur et contes de fées. Ce festival, organisé par Dominique Poudreux et l’association Les Anim’Associés, a lieu chez nos amis francophones de Belgique : Tournai. Les organisateurs ont accepté la candidature du Projet CarTylion, alors que nous n’avions aucune référence, ce qui était fort sympathique et encourageant !

Ce sera une première pour nous : le Projet CarTylion est rodé en playtests de jeux mais ce sera la 1ère fois que Florian présente sa boutique ! Qui dit stand dit équipement… la Fabrique d’Alsaran confectionne une échoppe en bois et toile et fait l’acquisition d’un barnum pour les playtests et…. d’un utilitaire ! La petite voiture rouge de Fleur rend de nombreux services mais le niveau de maîtrise de Tetris de Florian ne peut rien contre le volume des affaires à emporter pour un tel festival.

Le jour J, c’est avec émotion que Florian, Fleur et moi-même donnons vie à la boutique de Florian Daguet et montons le barnum pour les playtests. La Barenne se sent dans son élément dans ce grand parc boisé baigné de soleil. Quelques heures plus tard, nous serons rejoints par Alen et par Airy, venus nous prêter main forte. Ce dernier, chevalier en armure lourde, gardait sporadiquement notre emplacement et nous ravitaillait en délicieux cookies.

Bien que chacun se relaye sur tous les postes,  chacun a ses attributions spécifiques :

Florian, avec son bagou naturel, passera le plus clair de son temps à tenir sa boutique et à présenter le Projet CarTylion aux visiteurs.

La Barenne Fleur Du Bois-Remiscent était bien sûr présente pour accueillir ses invités, et il y en a eu beaucoup ! L’animation auprès des enfants s’est déroulée à merveille ! Elle est une figure rassurante avant les orcs, qui ont établi leur campement à quelques pas de l’entrée. Elle indique un chemin de traverse aux âmes les plus sensibles… il faut avouer que si on avait l’âge de ces mioches, on détalerait à la vue des orcs !

Alexandre et moi nous occupons des playtests de Conseil de Guerre. C’est la 1ère fois que nous animons les playtests, mais Fleur, experte dans le domaine, nous a bien briefés !

Quand un duel tourne mal…

Airy remplit la fiche de playtests.

Mais assez parlé de nous… Nos voisins d’en face sont la Reine de cœur et le Chapelier fou qui initient les visiteurs à l’escape game.

Au cours des pérégrinations dans le festival, on croise une famille jedi, divers êtres humanoïdes cornus, une barbare nordique, un orc vert, une fillette sortie toute droit de Poudlard, de charmantes dames steampunks et un noble elfe… quelle diversité, je ne suis pas déçue du voyage !

Le festival est animé par des personnages hauts en couleur : meneur de furet, harpiste accompagnée d’une danseuse, troupe de danse écossaise, chanteurs et joueurs de cornemuse, un homme-tigre conteur, un illusionniste avec sa boule de cristal, …

Il y a des artisans de tous les horizons : chapeliers, créateurs de bijoux, fabricants d’objets en cuirs, calligraphes, graveuse sur bois, médiévistes qui frappent la monnaie. Je ne résiste pas et m’arrête à un stand de pierres.

En intérieur, se sont réfugiés illustrateurs et écrivains, un stand dédié à l’univers de Tolkien, des créateurs steampunks et distilleurs belges de whisky et rhum. Les coloquintes végétalisées ont particulièrement retenu mon attention. Et mes papilles ne furent pas en reste avec nougat, pain d’épice et délicieux cookies…

J’écarquille les yeux… devant moi un poneycorn. Il faut dire qu’ici, on peut boire de l’hydromel à un prix défiant toute concurrence, mais non je n’ai pas abusé de ce délicieux nectar, il est bien réel ce petit poney, tout comme le sourire ravi des enfants !

J’encourage quelques personnes à venir tester Conseil de Guerre avant de de retourner au stand CarTylion. Pour changer, Florian Daguet est en grande conversation avec un jeune festivalier…mais qu’est-ce qui retient ainsi son attention ? Sans doute, le rat apprivoisé perché sur l’épaule de son maître !

Pendant ce temps, la Barenne a fait la connaissance des animateurs et d’étonnants personnages : Hugues Leroy, artiste mosaïste et sa dame qui portent des chapeaux de cuir à vous donner le vertige.

Pour petits et grands, l’ambiance de ce festival fut bon enfant et tout à fait dépaysante, en bref, une première fois réussie ! On a hâte d’y retourner, mais pour ça, il nous faudra un peu de patience… la prochaine édition est prévue pour 2020 !

Pour plus d’informations sur le festival : http://www.vcf-ty.be/index.php

Marion
 
Marion est un des membres fondateurs du Projet CarTylion. Elle utilise ses talents de dessin et de créations manuelles dans la Fabrique d'Alsaran.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette section n'est pas encore disponible.

Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Pour rester informé-e des évolutions du site, laissez-nous votre email.

À bientôt !