Projet Cartylion
Partageons notre passion Communauté
Catégorie :
Date : 6 août 2020

Wecandoo : expérience artisanale à Paris

Ce week-end, j’ai testé une expérience d’artisanat : faire mon propre sac en cuir ! J’ai déjà fait de nombreuses créations avec Florian pour la Fabrique d’Alsaran, mais je n’avais jamais réalisé un sac en cuir entièrement. C’est chose faite grâce à Wecandoo, et à Mickaël de l’atelier de Fred à Bastille !

Wecandoo, qu’est-ce que c’est ?

Wecandoo est une startup parisienne qui a développé un concept très sympathique : découvrir le travail d’un artisan en partageant la fabrication d’un objet lors d’un atelier de 1 à 4h. Les ateliers sont très variés : souffleur de verre, bijouterie, cosmétiques ou encore cuir et même cuisine ! Celui qui nous intéresse aujourd’hui est donc un atelier chez un maroquinier dont le but est de créer un sac à main.

Premières étapes : découpe et peinture des bords

La toute première étape a été de choisir le cuir que l’on souhaitait, il y avait un beau bleu sirène, et j’ai été obligée de choisir le bleu, ma couleur préférée. Puis, j’ai dû redécouper mon cuir, découpe simple au cutter pour que le bord soit bien droit.

Ensuite, il fallait peindre sur les bords du cuir afin de donner du relief au sac, j’ai choisi du bleu foncé pour rehausser mon bleu turquoise. Peinture avec un petit coton-tige, en n’appuyant pas trop pour ne pas faire déborder la teinture sur le cuir.

Ajout d’une petite poche à carte à l’intérieur

Nous avons pu choisir parmi les chutes de cuir un morceau pour faire une petite poche à carte à l’intérieur du sac, j’ai choisi un joli gris. Il a fallu le découper selon un modèle (tour et découpe de la fente pour glisser la carte) et percer des trous pour les rivets. Puis placer les rivets et les presser à la riveteuse bien sûr.


Personne devant une machine pour faire des trous dans le cuir
Fleur fait les trous !


Fil à couture poissé sur un pain de cire d'abeille
On poisse le fil sur un pain de cire d’abeille


Cuir bleu en train d'être coupé au cutter
Découpe au cutter
Mains appliquant une teinture bleu foncé avec un coton-tige sur les bords d'un sac en cuir blanc
On applique la teinture sur les bords du sac
Fond de sac à main en cuir avec poche à carte gris
La petite poche est en place !

La couture : le point sellier

Pour faciliter la couture des côtés du sac, nous avons tout simplement collé avec de la néoprène les côtés que nous allions coudre. Avant de coller, nous avons gratté au cutter le cuir sur les endroits à encoller afin de faciliter la prise de la colle.


Passage à la couture : Il faut commencer par faire les trous grâce à une pique que l’on enfonce au maillet dans le cuir. La prochaine étape est de poisser le fil avec de la cire d’abeille puis l’enfiler dans une aiguille de sorte à faire un nœud. La particularité du point sellier est de se faire avec deux aiguilles enfilées sur le même fil, une d’un côté et l’autre de l’autre.

Outils pour faire des trous de couture dans un sac en cuir
On fait les trous en tapant au maillet sur la fourche !

Comment faire des nœuds à un fil de couture très facilement ? Il suffit d’enfiler le fil dans le chas de l’aiguille, laisser dépasser une petite longueur, puis tendre le côté long du fil contre l’aiguille et piquer l’aiguille dans le fil, faire descendre le fil (il forme alors un demi-cercle avec l’aiguille), et repiquer à environ la moitié pour faire une deuxième boucle, puis le refaire, vous devez alors être à l’étape de l’image ci-contre. Ensuite il faut faire descendre les 3 boucles le long de l’aiguille jusqu’au chas, jusqu’à dépasser le chas, tout en tirant légèrement sur le petit bout de fil, cela donnera un fil avec 3 nœuds.


Technique simple pour faire des nœuds sur un fil à coudre.
3 boucles et les nœuds sont faits !
Cuir placé sur un chevalet en bois - fond atelier
Le sac est placé sur le chevalet, prêt à être cousu !

Finalisation

Après la couture, il a fallu retourner le sac entièrement. Cette étape était étonnamment facile, même si il a fallu faire attention au cuir visible à l’extérieur pour ne pas l’abîmer. La finalisation a été dans le choix des rivets et de la chaîne à mettre en bandoulière, j’ai tout choisi en argenté. Je les ai tous vissés dans les trous prévus à cet effet. Et voilà, nos sacs étaient terminés !

Ensuite on installe le produit à coudre dans un chevalet, qui tiendra l’élément pendant que l’on maniera nos deux aiguilles. Le point sellier se fait en doublant chaque point : on part du 3ème point à partir d’une extrémité, on y insère une aiguille puis on fait en sorte d’avoir autant de fil d’un côté que de l’autre. Il faut aller vers l’extrémité en passant chaque aiguille dans chaque point (on fait les points des deux côtés), puis revenir vers notre point de départ et ensuite continuer sa couture jusqu’au bout. C’est un point doublé, ce qui va lui donner une bonne solidité. Dans mon cas, la couture était invisible une fois le sac terminé donc ce n’était pas grave si la régularité n’était pas au rendez-vous, mais généralement c’est un point pour lequel il faut être très régulier.

Points de couture sur un cuir bleu
La couture est finie : 2 nœuds et on coupe !



Cet atelier Wecandoo était une très bonne expérience ! J’ai été ravie de pouvoir tout choisir de mon nouveau sac à main, et de le réaliser entièrement. Il n’est pas parfait, mais il est fait par mes mains, et c’est réellement satisfaisant.

3 personnes avec des sacs en cuir en bandoulière
Les sacs sont finis !
Fleur
 
Découvrez Fleur, de l'équipe du Projet CarTylion. Elle gère la partie administrative de l'entreprise, le recrutement et la communication de notre startup !
Administratif
 

Laisser un commentaire

Cette section n'est pas encore disponible.

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Pour rester informé-e des évolutions du site, laissez-nous votre email.

À bientôt !