Projet Cartylion
Partageons notre passion Communauté
Catégorie :
Date : 1 septembre 2020

Comparaison dessin animé / film live action : Aladdin

Ces derniers jours, on s’est pris un peu de repos avec Fleur et on a regardé quelques films. Je lui ai enfin fait regarder la saga Star Wars (oui, elle ne les avait jamais vus, vous y croyez ?), mais ce n’est pas de ces films dont on va parler aujourd’hui. On voulait faire une petite comparaison entre le fameux dessin animé Aladdin de Disney (sorti en 1992) et le film live action de Disney aussi, sorti l’année dernière.

Le concept de film live action

Ce n’est pas le premier film live action (adaptation en prise de vues réelle) que fait Disney, il y a eu Le Livre de la jungle en 2016, La Belle et la Bête en 2017, et Dumbo en 2019 aussi. Disney est dans une phase de remake de tous les grands classiques, que ce soit en film live action ou bien en animation 3D réaliste comme pour le Roi Lion. Nous n’avons pas vu les autres, mais cela nous a semblé très intéressant de comparer cette version avec le dessin animé originel. Le concept du film live action est simple : refaire le dessin animé mais en film. Étudions en quoi cela peut changer l’œuvre originale : le déroulement des scènes et l’histoire, les personnages, ou encore l’ambiance générale du film.

Les scènes

La première chose intéressante à noter est la ressemblance, sans exactitude, des scènes. On a par exemple des moments où il y a les mêmes dialogues, mais qui ne sont pas exactement sur les mêmes plans visuels, c’est à la fois déroutant et enrichissant car on découvre de nouvelles intentions dans les dialogues.

D’autre part, on a remarqué que la scène d’exposition était plus longue dans le dessin animé que dans le film, elle prend plus de temps à présenter les personnages et la situation dans une longue chanson, un grand classique dans les dessins animés Disney.

Pour les autres scènes après, elles sont généralement plus longues dans le film car il y a plus de dialogues et plus de profondeur qui est donnée aux scènes.

Le film français Aladin

On a aussi regardé Les Nouvelles Aventures d’Aladin, le film français avec Kev Adams, qui est sorti en 2015. C’est beaucoup plus loin du dessin animé que le live action, comme le titre du film l’annonce. Il y a un parallèle entre l’histoire d’Aladdin et une situation dans le monde « normal » avec les mêmes personnages, ce qui donne un effet assez original. C’est une autre manière d’ancrer l’histoire dans une dynamique plus contemporaine

(la première étant le film live action), elle va mieux résonner aux oreilles du spectateur.

L’humour du film est lui aussi changé, il est transformé en un humour typiquement français mais dans un registre un peu beauf. Le casting offre une belle brochette d’acteurs/humoristes français, et le ton employé est exactement celui auquel on s’attendait en lisant le casting !

Les personnages

Dans le film, il y a plus de personnages que dans le dessin animé. On note par exemple le rôle de la servante de la princesse qui a été rajouté dans le film, elle va être un « love interest » pour le génie mais aussi une aide précieuse pour la princesse. Le « love interest » est un personnage habituel des films américains, et il est ici très bien utilisé dans l’histoire.

Certains personnages ont changé de personnalité entre le dessin animé et le film, par exemple Jafar est beaucoup plus fourbe, voire machiavélique dans le film. Et son perroquet est bien plus drôle dans le dessin animé, alors que dans le film il n’est qu’un simple auxiliaire de Jafar, et sans voix. Ce point est assez étonnant car c’est un classique de Disney que les animaux parlent (même dans certains live action), et là ce n’est pas le cas, on perd donc tout l’intérêt des animaux en tant que personnages.

On remarque aussi que des idées plus contemporaines ont été insufflées aux personnages, notamment la princesse qui est devenue féministe, bien plus qu’elle ne l’était dans le dessin animé. Cette profondeur qui est donnée au discours du personnage est très intéressante et renouvelle l’histoire pour le spectateur.


La princesse et Aladdin, les deux personnages principaux du dessin animé

Florian Daguet, le marchand et le génie

Un grand débat du dessin animé Aladdin est de savoir si le génie et le marchand du début ne sont qu’un seul et même personnage. Il y avait un gros indice avec la voix de Robin Williams qui était attribuée aux deux personnages, et ce débat a été tranché par les auteurs : oui le marchand et le génie sont bien le même personnage ! Ce personnage est passionnant car il « prouve » l’histoire pour le spectateur. On retrouve dans le film le génie et le personnage qui raconte l’histoire (sur un bateau cette fois-ci) sous les traits du même acteur, mais rien n’indique que ce qu’il raconte est vrai, rien n’indique que ce n’est pas juste une histoire qu’il conte à ses enfants. On a donc un rapport à la fantaisie qui est différent entre le dessin animé et le film.

Que vient faire Florian Daguet là-dedans ?

Le personnage du marchand est une inspiration très importante pour Florian Daguet. Nous avions besoin d’un personnage pour les évènements, contant des histoires aux clients pour leur vendre des objets, et qui mieux que ce marchand qui essaye de nous vendre des « merveilles » qui se trouvent n’être que des babioles (sauf une certaine lampe magique) pour nous inspirer ?

L’ambiance générale du récit

Enfin, au niveau de l’ambiance générale, on a un effet magique plus important dans le dessin animé que dans le film. C’est une ambiance plus épurée, plus concentrée sur l’histoire et qui met l’accent sur la fantaisie. Entre les décors et les personnages qui sont beaucoup plus simples, sans fioritures, l’attention du spectateur est emportée dans le cœur de l’histoire et sa magie. Cette différence entre les deux ressentis est très intéressante car le film prend le parti de ne faire ressortir aucun élément fantaisiste dans la « réalité », perdant ainsi un peu de l’ambiance magique du dessin animé.

Est-ce que c’est aussi parce que le dessin animé nous rappelle notre enfance que nous y voyons plus de magie ? Peut-être…



On précise quand même que le film est très réussi et qu’il ne faut pas hésiter à aller le regarder si vous aimez l’histoire d’Aladdin ! Et vous ? Est-ce que vous avez vu les remakes des Disney en live action ? Qu’en avez-vous pensé?

Florian
 
Découvrez Florian, de l'équipe du Projet CarTylion. Il est le créateur de notre projet transmédia, il gère à la fois la production et le travail de l'équipe.
Direction
 
Fleur
 
Découvrez Fleur, de l'équipe du Projet CarTylion. Elle gère la partie administrative de l'entreprise, le recrutement et la communication de notre startup !
Administratif
 

Laisser un commentaire

Cette section n'est pas encore disponible.

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Pour rester informé-e des évolutions du site, laissez-nous votre email.

À bientôt !